"Il s’agit bien de donner vie à une parole poétique choisie parce qu’elle témoigne au plus près du vécu des poètes : Verlaine et Rimbaud, Apollinaire et Lou, Aragon et Elsa, Eluard et Nush, et puis Baudelaire mais aussi Brassens, Allwright, Vigneault, Bertin et d’autres, pour dire la destinée, la guerre, l’enfermement, le désir, l’amour surtout ;  jusqu’au rêve éveillé pour tout résumer, pour élever le quotidien, nous accompagner enfin, avec l’accord du piano, sur ce "réseau de la beauté". "

 

Fabrice Péronnaud, diseur

Arnaud Lauras, musicien.

2019, propulsé par La Maison des Écritures et des Écritures Transmédias, HYPOLIPO. 

  • Facebook M.E.E.T. HYPOLIPO