RONANA MANCEC, EXTRAIT. 

 

« Je suis venu parce que tu l’as voulu / Et je ne suis pas venu parce que moi je l’ai voulu / Voilà ce que je voulais te dire / Je suis venu, parce que tu me l’as demandé / Tu ne me l’as pas demandé comme ça / Mais – / Tu as passé ces seize derniers mois à me le demander / A ta manière qui est la manière insidieuse / L’air de rien / La manière qui se moque du monde et de moi pour commencer / Ne te moque pas de moi / Tu passes ton temps au téléphone à me le demander / Tu me demandes de venir / Et moi je viens / Je suis venu / Me voilà / Et j’espère que tu es contente »

JE VIENS JE SUIS VENU, ÉDITIONS THÉÂTRALES, 2009.

BIBLIOGRAPHIE

Avec Hélène et Tout l’amour que vous méritez, éditions Théâtrales, à paraître en mars 2019.

Le noyau affinitaire, in Divers-cités 2, collectif, éditions Théâtrales Jeunesse, 2018.

Tithon et la fille du matin, in Nouvelles mythologies de la jeunesse, collectif, éditions Théâtrales Jeunesse, 2017.

Azote et fertilisants et Il y aura quelque chose à manger, éditions Théâtrales, 2014.

Je viens je suis venu, éditions Théâtrales, 2009.

 

2019, propulsé par La Maison des Écritures et des Écritures Transmédias, HYPOLIPO. 

  • Facebook M.E.E.T. HYPOLIPO