FLORENTINE REY - du 03 au 15 juin 2019

# 2 SOIRÉES, 2 BALS LITTÉRAIRES AVEC FLORENTINE REY

Mercredi 5 juin 

 

 

 

Samedi 8 juin

 

 

 

mardi 18 juin

Lectures - rencontre

 

 

 

Atelier d’écriture

 

 

 

Lecture-performance

-18H30 

Maison des comtes,Orcet

 

-14H-18H

Médiathèque de jaude,

Clermont-Ferrand

 

- 17H-18H

Café lecture Les Augustes

Clermont-Ferrand

MAISON DES ÉCRITURES ET DES ÉCRITURES TRANSMÉDIAS

(M.E.E.T.) - HYPOLIPO

DIRECTION ARTISTIQUE - GABRIEL DE RICHAUD

  • Le mardi 4 juin à 19H30, À la COUR DES TROIS COQUINS, Clermont-Ferrand. Manifestation dans le cadre du 1er juin des écritures théâtrales jeunesse. 

  • Résa : 04 73 74 56 62.

  • Le 1er juin des écritures théâtrales jeunesse est une manifestation participative initiée et coordonnée par Scènes d'enfance - Assitej France, soutenue par le ministère de la Culture, la SACD et placée sous le Haut Patronage du ministère de l’Education Nationale. 

  • Le vendredi 7 juin à 20H, JOB (commune) 3ème bal littéraire en Livradois Forez - Avec Passeurs de Mots, Ambert Livradois Forez, Bouquine Job. 

  • Résa : 04.73.95.28.67.

FLORENTINE REY

 

est écrivaine, poétesse et performeuse.
Elle est née à Saint-Etienne en 1975.
Des études de piano intensives affinent sa sensibilité, lui apprennent l’exigence mais l’isolent. 
Une année d’hypokhâgne lui fait rencontrer la philosophie. 
Elle entre ensuite à l’École Nationale Supérieure d’Arts de Paris-Cergy. 
À la fin de ses études, elle crée une structure de production artistique où se croisent l’art et la technologie.
Six ans plus tard, la nécessité d’écrire et de créer la rattrape. 
Elle se consacre aujourd’hui à l’écriture et à la performance. 
Son travail interroge notamment le corps, le quotidien et le féminin, avec une part belle faite à la fantaisie et à l'imaginaire.

SON PROJET 

Le corps est au centre de mon travail, dans mes écrits et dans mes performances. 
Pour ce chantier là, le texte se bâtit à partir du geste et c’est le corps qui donne l’impulsion pour faire jaillir l’idée, le mot. Avec la performance je peux transformer l’énergie en mots, faire sortir les mots du corps puis laisser le corps les reprendre. Quand la pensée trouve son corps, c’est puissant. 
À ce moment là, ce n’est plus « j’ai » mais « je suis » ce corps, un corps « d’écoute »... 
Écouter les rythmes, les fréquences, les cadences... les circulations internes et leurs correspondances. 
J’écris pour entendre et laisser le corps se manifester librement, au-delà des représentations, dans une perception élargie des sensations, des relations et de l’environnement. J’écris pour penser et me donner des idées neuves, pour transformer mes expériences subjectives et me relier au monde. Quand j’y arrive, c’est précieux. C’est cette expérience là que je souhaite transmettre le temps de la résidence.
Je travaillerai de nouvelles performances et des textes courts, notamment sur le thème des animaux. 

2019, propulsé par La Maison des Écritures et des Écritures Transmédias, HYPOLIPO. 

  • Facebook M.E.E.T. HYPOLIPO