RONAN MANCEC - du 11 au 22 février 2019

Samedi 16 février                  

 

 

 

Mercredi 20 février 

Atelier d’écriture

 

 

 

 

Lecture-rencontre

-14H-18H

Médiathèque de Jaude,

Clermont-Ferrand

 

-18H30

Maison des comtes, Orcet

MAISON DES ÉCRITURES ET DES ÉCRITURES TRANSMÉDIAS

(M.E.E.T.) - HYPOLIPO

DIRECTION ARTISTIQUE - GABRIEL DE RICHAUD

RONAN MANCEC

 

est auteur et traducteur de théâtre, publié aux éditions Théâtrales : Azote et fertilisants (aide à la création du Centre national du Théâtre), Je viens je suis venu (Journées de Lyon des auteurs de théâtre), Tithon et la fille du matin en collection Théâtrales Jeunesse… Il est plusieurs fois boursier d’Artcena et du Centre National du Livre, et de la Maison Antoine Vitez comme traducteur de l’anglais. Ses pièces ont été mises en scène, et souvent commandées, par Cédric Gourmelon, Thierry Bordereau, Jean-Claude Gal, Laure Fonvieille, etc., ou encore de nombreux amateurs. Toutes ont été sélectionnées par des comités de lecture et plusieurs d’entre elles ont fait l’objet de traductions et jouées à l’étranger. Il s’intéresse au théâtre à partir de témoignages et aux formes in situ et a écrit pour les espaces publics et naturels. Il est chanteur dans l’ensemble Mze Shina – polyphonies de Géorgie.

SON PROJET 

« En mars 2017, je me suis retrouvé pour la première fois de ma vie face au neurologue qui avait suivi la longue maladie de mon père, mort en 2013. J’avais mon micro à la main. Je lui ai dit Je veux enquêter sur la longue maladie, celle qui fait perdre les mots, la mémoire et la tête. Je lui ai dit Je suis écrivain. Et le neurologue m’a dit Votre père est mort d’une démence sémantique. Je n’avais jamais entendu ces mots. Ou je ne me souvenais pas d’eux. Être mort d’une dégénérescence sémantique. Être écrivain. Le docteur a dû voir que j’étais ému, il m’a dit très gentiment qu’il allait m’aider. »

La préparation du spectacle Le cœur de l’hippocampe pour la cie La mort est dans la boîte (Laure Fonvieille) et partiellement sa forme scénique, est une enquête. L’ouverture de cette enquête, c’est la chance de pouvoir enfin mettre des mots là où jamais il n’y en a eu, dans ma famille, dans ma vie. Je mène cette enquête sur la mémoire (les processus de fabrication de la mémoire) et les histoires (notre besoin de nous raconter des histoires) avec une metteuse en scène, deux techniciens et les trois interprètes auprès de qui je serai sur scène.

2019, propulsé par La Maison des Écritures et des Écritures Transmédias, HYPOLIPO. 

  • Facebook M.E.E.T. HYPOLIPO